INFORMATION TECHNIQUE 05/2020 Redémarrer une opération de grenaillage

Nos conseils

Après un arrêt de production plus long que prévu, il est nécessaire de contrôler l’équipement de grenaillage avant le redémarrage, et de procéder aux vérifications mécaniques et électriques selon les préconisations du fabricant ou suivant votre plan de maintenance. En particulier, vérifiez manuellement le fonctionnement des turbines, des buses, du système de récupération de grenaille : il ne doit impérativement pas y avoir de quantité importante de grenaille à ces endroits lors du redémarrage. Il est conseillé d’effectuer un contrôle de la grenaille et une vérification du système de recyclage afin d’atteindre plus rapidement les résultats souhaités. Enfin, sans toutes ces vérifications préalables, en plus du risque d’endommager la machine il pourrait y avoir un risque pour la sécurité du personnel.

  • Contrôlez l’état de la grenaille en retirant tout amas dû à l’humidité
  • Le silo de la machine doit être rempli au moins aux ¾ (et idéalement davantage)
  • Chaque rajout de grenaille doit comporter un mélange de grenaille neuve et de grenaille en cours d’usure récupérée. Si vous avez uniquement de la grenaille neuve à disposition, une phase de rodage peut être nécessaire avant d’atteindre la performance de grenaillage habituelle.
  • Nettoyez les grilles, cribles, tamis et vérifiez le bon fonctionnement du séparateur pneumatique
  • Vérifiez l’intérieur des conduites d’aspiration qui pourraient être bouchées
  • Vérifiez et nettoyez si besoin le dépoussiéreur

 

Une machine redémarrée récemment doit être suivie de près, via les contrôles habituels en production courante.

Pour toute question sur la grenaille d’acier ou inox n’hésitez pas à contacter l’équipe Ervin.

TÉLÉCHARGER PDF